Lécanomancie

Lécanomancie est un mot grec issu de l’association de deux termes à savoir « lekane » signifiant bassin et « manteia » qui veut dire divination. Il s’agit d’un procédé divinatoire permettant de lire les secrets du futur dans un liquide miroitant.

L’usage de la lécanomancie par le passé

Jadis, les devins se servaient de cette mancie pour déterminer à l’avance les assauts ennemis. En période de guerre, cette méthode permettait de connaître la grandeur de l’armée aux portes d’une citée. La pratique consistait à verser une seule goutte d’huile dans un récipient transparent rempli d’eau. Les irisations et les formes adoptées par le liquide seront interprétées par le devin qui pourra déduire les oracles. En ces temps-là, lorsque les figures données par la goutte étaient floues, elles indiquaient des démons marchant en ligne qui illustraient l’ennemi. Cette divination se pratiquait surtout dans les pays du Maghreb.

Dans d’autres pays, il est tout autrement. Le lécanomancie dispose généralement d’un grand bassin d’eau positionné à découvert afin qu’il soit possible d’entrevoir les reflets de la lune une fois la nuit tombée. Pour avoir des révélations concernant le futur, le praticien prend alors une chandelle qu’il garde à une certaine hauteur au-dessus de l’eau. Les flammes réfléchies à travers le liquide clair détermineront l’oracle. Sinon, le devin peut aussi laisser pénétrer les rayons lunaires dans la salle de consultation à travers une ouverture au niveau du toit. Ces dernières traversent ainsi l’eau. Après avoir attendu que la lune soit parfaitement pleine, il donne un léger coup de maillets métalliques sur le contenant ce qui créera des vibrations d’intensité décroissante. La forme et le nombre des ondes apparues à la surface de l’eau seront ensuite analysés et interprétés.

La lécanomancie d’aujourd’hui, une divination différente de l’hydromancie

Si dans les temps anciens ces deux méthodes divinatoires supposaient un seul et même rituel, actuellement, la lécanomancie constitue un art totalement différent. Cette voyance a beaucoup évolué au fil des années. De nos jours, les experts ne se contentent plus d’utiliser l’eau comme support de prédictions. Ils ont maintenant recours à plusieurs autres liquides supplémentaires, dont l’huile, le miel, le lait et même le sang. L’eau est désormais assimilée à un miroir à travers lequel l’avenir sera révélé. Pour ce qui est du récipient utilisé, le bassin d’argent dressé sur une colonne de pierres ou encore le vase de bronze est le plus prisé.

Dans un premier temps, les liquides mentionnés ci-haut sont jetés dans le bassin ce qui créera des formes permettant d’établir la prédiction. Mais en ce moment, certains voyants préfèrent recourir à des pierres précieuses. En les lançant dans le récipient, le son produit par le jet et les ondulations de l’eau définiront l’oracle.

Il est bon de remarquer qu’une superstition subsiste encore à notre époque, disant que tout ce qu’une vierge voit dans l’eau d’un bassin sacré se réalisera. Dans ce cas précis, l’eau représentera un miroir reflétant uniquement ses désirs. On croit également qu’une femme enceinte peut observer l’image de son enfant à naître à travers cette eau.

16. mars 2018 par Ottoman
Catégories: Techniques de divination | Laisser un commentaire